Qu’est-ce que l’Eglise ?

Qu’est-ce que l’Église ?

Est-ce un lieu où admirer des architectures spectaculaires ? Une de ces grandioses cathédrales ? Un bâtiment comme celui on se trouve ? Une grande institution religieuse aux casseroles historiques bruyantes ? Une dénomination, une organisation mondiale ? Certains penseront à l’image d’une grande famille, d’un corps social, … Parmi nos contemporains mais aussi parmi les chrétiens, la réponse à cette question est souvent confuse.

Pour nous aider un peu, on va lire une lettre. L’apôtre Pierre a écrit une lettre à une Eglise de Turquie au Ier siècle. Une lettre que vous avez minutieusement étudié avec Florence et Vincent il y a 2ans. Mais nous allons nous concentrer sur un court passage, celui au chapitre 2, les versets 4 à 10. C’est le passage le plus riche de toute la Bible en ce qui concerne l’Église. Raison pour laquelle il me sera impossible d’en expliquer toute la richesse, et encore moins en 20 minutes… Mais il y aura déjà de quoi s’émerveiller. Voici ce que l’apôtre Pierre écrit :

4Approchez-vous du Seigneur, la pierre vivante rejetée par les êtres humains, mais choisie et précieuse aux yeux de Dieu. 5Laissez-vous bâtir, vous aussi, comme des pierres vivantes, pour construire un temple spirituel. Vous y formerez une communauté de prêtres appartenant à Dieu, vous lui offrirez des sacrifices spirituels, qu’il accueillera avec bienveillance par Jésus Christ. 6Car il dit dans l’Écriture :
« Voici que je place en Sion une pierre d’angle ; je l’ai choisie, elle est précieuse, et celui qui met sa foi en elle ne sera jamais déçu. » 7Cette pierre est d’une grande valeur pour vous, les croyants ; mais pour les incroyants, comme le dit l’Écriture : « La pierre que les bâtisseurs ont rejetée est devenue la pierre d’angle. » 8Et ailleurs, il est dit encore : « C’est une pierre qui fait trébucher, un rocher qui fait tomber » Ces personnes trébuchent parce qu’elles refusent d’obéir à la parole de Dieu, et c’est ce qui devait leur arriver.
9Mais vous, vous êtes la lignée choisie, la communauté royale de prêtres, la nation qui appartient à Dieu, le peuple qu’il a fait sien. Il vous a appelés à passer de l’obscurité à son admirable lumière, afin que vous alliez annoncer ses œuvres magnifiques. 10Autrefois, vous n’étiez pas un peuple, maintenant vous êtes peuple de Dieu ; autrefois, vous étiez privés de bonté, mais maintenant la bonté de Dieu vous a été accordée.
 

1. L’Église comme la continuité du plan de Dieu

L’apôtre Pierre connaît très bien les Écritures. Il est pétri des écrits juifs, c’est-à-dire la Bible hébraïque. Et il a été disciple de Jésus : lorsque Jésus expliquait le sens des Écritures, avant et après sa résurrection, la manière dont les Écritures l’annonçait lui comme le Messie divin, Pierre était là. Et dans ses lettres comme dans ses prédications, à son tour, Pierre explique le sens des Écritures aux croyants et aux non-croyants.

Pierre fait d’abord comprendre que l’Église est dans la continuité du plan de Dieu. Qu’est-ce que ça signifie ? L’Église est le projet de Dieu. L’Église a toujours fait partie du plan de Dieu pour sauver l’humanité de son mal. L’Église n’est pas le plan B, parce que le plan A avec l’Israël ethnique n’avait pas fonctionné. L’Église n’est pas une parenthèse dans l’histoire du salut.

L’Église a été choisie, prévue dans le dessein de Dieu dès avant la fondation du monde.

L’Église est ce projet, grandiose, éblouissant, qui ne pouvait être imaginé que par Dieu par amour pour l’humanité…

Pierre cite textuellement des versets de la Bible hébraïque (Ps 118.22 ; Es 28.16 ; Es 8.14). Et ces citations désignent une pierre d’angle, de fondation, pierre vivante. Cette pierre sera rejetée par les humains mais choisie et précieuse aux yeux de Dieu. Qu’est-ce que ça signifie ?

A. L’Église est un Temple pour Dieu.

Ces passages annoncent la même personne à venir. Dans chacun des contextes de ces versets, que je vous encourage à étudier personnellement, malgré les menaces d’attaques, de persécutions, ou la corruption de son peuple, des croyants, Dieu reste. Dieu promet qu’il délivrera ceux qui ont confiance en lui. Il promet le tri entre ceux qui le connaissent et ceux qui ne le connaissent pas, de malgré tout envoyer un Sauveur appelé « Dieu avec nous ». Dieu a toujours promis qu’il rétablirait sa relation personnelle et intime avec son peuple, avec les croyants. Et il le ferait en plaçant cette fameuse pierre d’angle au milieu d’eux.

La pierre vivante, rejetée par les humains mais choisie et précieuse aux yeux de Dieu, c’est Jésus-Christ. Étrange comme image. Pourquoi la Bible parle-t-elle de Christ comme d’une pierre d’angle ?

Une pierre d’angle, c’est une pierre robuste placée entre deux murs pour les unir solidement l’un à l’autre. Waw ! Dieu le Père a choisi son Fils unique pour être cette pierre d’angle entre lui et nous. Jésus-Christ est le réconciliateur des Juifs avec l’Éternel Dieu. Bien plus, Jésus-Christ est le réconciliateur de l’humanité avec Dieu. Si nous plaçons notre confiance dans ce que la Bible dit de lui, alors nous sommes unis, réconciliés dans notre relation à Dieu pour toujours.

Et cette relation restaurée prend tout son sens lorsqu’on considère ce qu’est la construction bâtie sur la pierre d’angle. C’est un nouveau Temple qui est bâti sur Jésus-Christ. Un nouveau lieu où adorer Dieu, où s’adresser et communiquer avec Dieu de manière intime. Un lieu où lui offrir notre reconnaissance, où lui demander son pardon pour notre mal. Cette nouvelle construction, ce nouveau Temple, c’est l’Église.

Christ a commencé à bâtir son Église. Il en est le fondateur et la fondation.

Donc vous comprenez bien que le mot « Église » pour désigner un simple bâtiment n’a pas de sens… Non, l’Église est cet ensemble de chrétiens authentiques qui ont désormais accès à une relation de cœur à cœur avec Dieu.

Ici et maintenant, nous sommes Église. Nous ne sommes pas un rassemblement quelconque de bonnes personnes. Nous ne sommes un groupe réunis pour partager nos valeurs communes. Nous ne sommes pas un club. Nous ne sommes pas une association. Nous sommes Église, fondée par et sur Jésus-Christ. Nous sommes Église dont Christ continue de prendre soin et de bâtir…

L’Église est cet ensemble de « pierres vivantes » formant un temple spirituel où Dieu parle et reçoit ce que nous lui apportons : reconnaissance, fardeaux, maux, ferveur, nos mains vides … Plus besoin de prêtres pour prier à notre place, nous représenter. Notre seul médiateur est Jésus-Christ. Par Christ seul, chacun de nous peut parler avec Dieu en cœur à cœur.

Lorsque les Judéens reconstruisaient le Second Temple à l’époque de Zacharie, tous criaient en voyant la pierre de fondation « Qu’elle est belle, qu’elle belle ! ». A Christ, nous pouvons crier de la même façon notre reconnaissance pour cette pierre solide, inébranlable et unificatrice qu’il est pour nous. « Qu’elle est belle cette fondation, grâce, grâce pour elle ! ».

Mais l’Église ne se résume pas à notre petite réalité, à notre assemblée à l’EELT.

Il y a Église PARTOUT où des personnes ayant placé leur foi en Christ seul, ayant reçu l’Esprit de Dieu sont réunis.

Mais l’Église est aussi cette réalité invisible de l’ensemble des chrétiens unis par la même foi, unis par le même Sauveur et Seigneur, unis par le même Esprit-Saint. Ça en fait du monde depuis la création de l’Église  en l’an I ! L’Église de Christ est ainsi intergénérationnelle, interculturelle, internationale, interdénominationnelle ! Waw, le vertige !

B. L’Église est le peuple de Dieu.

Pierre cite aussi un passage de l’Exode, Ex 19.5-6. Cet épisode est celui où le peuple est sorti d’Égypte. Et là, Dieu l’appelle au milieu du désert pour lui parler, pour conclure une alliance avec lui, pour lui faire porter sa gloire, pour lui transmettre sa volonté. Vous vous souvenez ?

Eh bien, Pierre dit par là que l’Église est ce nouveau peuple de Dieu. L’Église est cette assemblée de de personnes que Dieu s’est acquis, qu’il a libéré de l’esclavage du péché, de notre mal.

L’Église est ce nouveau peuple appelé à l’écart pour l’écouter, parler avec lui, témoigner de lui au milieu des incroyants et transmettre sa volonté.

Dieu s’est acquis ce nouveau peuple par son sacrifice à la croix en Jésus-Christ. Il avait prévu et promis ce nouveau peuple, dont les membres proviendraient de tout pays, de toute culture, de tout arrière-plan ! Un peuple unis par la même foi, le même Sauveur et Seigneur, et le même Esprit.

Notre Dieu en Jésus-Christ nous a retiré de l’obscurité dans laquelle on vivait sans le connaître. Il nous a libéré de cette vie où l’on est esclave de tant de choses… Mais surtout de notre propre mal intérieur. Christ nous a libéré de cette vie d’esclavage, cette vie sans le connaître. Il nous a retiré de cette vie obscure pour nous éclairer. Il nous a éclairé, Il s’est révélé à chacun d’entre nous… Et ensemble, nous sommes cette assemblée d’éclairés, d’appelés par Dieu pour recevoir sa bonté…

L’Église est ce peuple de Dieu appelé, renouvelé, élargi, purifié, augmenté.

2. Être et devenir l’Eglise

Pierre invite les chrétiens à vivre à la hauteur de cette nouvelle identité ! Nous sommes déjà ce peuple. Nous sommes déjà ce temple spirituel bâtie sur Christ. Mais n’avons-nous pas besoin que l’on nous rappelle notre identité pour y vivre conformément ?

« Approchez-vous du Seigneur ». Continuons de nous approcher du Seigneur Jésus. Lui s’est approché, Dieu s’est rendu proche, humain en Jésus-Christ. Et s’il n’était pas venu nous rencontrer chacun personnellement, nous serions encore perdus… « Approchez-vous encore ». Si on ne s’approche pas du Seigneur, on s’égare. Lorsque je ne pense pas à Dieu, que je ne parle pas avec lui pendant un moment, c’est inévitable : je me perds moi-même. Il a besoin de me rappeler « Approche-toi tout à nouveau »…

Il vous a appelés à passer de l’obscurité à son admirable lumière, afin que vous alliez annoncer ses œuvres magnifiques.

Avez-vous remarqué cette petite particule au v.9 « afin que ». Dieu nous a appelé à lui, nous a fait le rencontrer AFIN QUE nous ALLIONS ANNONCER ses œuvres magnifiques. Le peuple de Dieu a une vocation :

être des ambassadeurs de Dieu au milieu des autres nations qui ne le connaissent pas.

Dieu veut faire connaître son amour au monde entier ! Dieu veut que tous les humains soient sauvés de leur mal. Et Dieu nous a choisis, a choisi son Église pour porter son appel. Nous sommes appelés à être une bénédiction pour le monde, pour ceux qui ne connaissent pas le Christ. Et vivre pour Dieu chaque jour, témoigner de Lui, c’est lui offrir le plus beau des cadeaux.

Pour construire le premier Temple juive, sous le roi Salomon, il est dit ceci : « on utilisa les pierres telles qu’elles provenaient de la carrière ; ainsi, pendant tout le temps de la construction, on n’entendit pas un seul coup de marteau, ni de pic, ni d’aucun autre outil de fer. » (1 Rois 6.7). Parfois, on a l’impression que l’Église se meurt, ne grandit plus, devient de plus en plus fade. Mais Christ continue de bâtir son Église. Silencieusement, Dieu fait grandir son Église. Silencieusement, l’Église ne cesse de se construire ici, à Toulouse, en France, et dans le monde entier à travers les années… Jamais elle ne cessera, jamais elle ne sera déçue par son Seigneur, jamais elle ne s’écroulera.

L’Église sera éternelle car Christ en est le fondement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>